Logo Verite Catholique

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Marc

Saint Marc
Pour commencer, un peu d’histoire : L'Évangile selon Saint Marc, écrit aux alentours des années 65, est probablement le plus ancien des Évangiles mais aussi le plus bref et le plus condensé ! Son antériorité par rapport aux deux autres (Matthieu et Luc) est révélée par le fait que Matthieu et Luc semblent s’en être inspirés pour la rédaction de leur évangile. Certes, Marc n’a pas la finesse de Luc, la hauteur de Jean ni même l’éducation de Matthieu mais il a été le premier à raconter la vie de Jésus !
Selon le tétramorphe, Saint Marc est symbolisé par un Lion.
Concernant l'auteur : Marc fût un grand voyageur, il accompagna Paul et Barnabé lorsqu’ils quittèrent Jérusalem pour leur première mission sur l’île de Chypre et en Asie mineure. On le retrouva vers l’an 61 à Rome avec Paul et c’est là qu’il entreprit la rédaction de son Évangile en langue Grecque. Un texte ancien révèle que c’était un homme simple et honnête, aux doigts gros et courts, à l’esprit vigoureux et qui n’aimait pas les détours. La précision de son récit pourrait nous laisser penser qu’il aurait été témoin oculaire mais il tenait cela en réalité de Pierre, son oncle et parrain, qui lui racontait tout ce qu’il avait vécu avec le Christ. Qui d’autre aurait pu lui expliquer ça mieux que lui ? Lui sur qui le Christ a fondé son Eglise et qui est toujours resté près de lui.

Concernant l’œuvre : Comme nous allons le voir, l'Évangile de Saint Marc souligne plus le côté humain du Christ que les autres évangélistes qui tracent un portrait plus divinisé de Jésus. Effectivement il nous montre des sentiments si humains et qui peuvent surprendre venant du Christ, mais il voulait nous montrer que le Christ s’était réellement fait homme et qu’il pouvait nous comprendre totalement, qu’il connaissait nos sentiments comme la colère, l’indignation, la tristesse, la pitié… Ainsi, Saint Marc nous fait revivre l’émouvant mystère de l’incarnation du Christ et nous invite à contempler un Jésus très proche de chacun de nous.

Il présente le Christ comme le Serviteur de Dieu, comme le prophète venu annoncé le Royaume de Dieu et non pas seulement comme le Roi promis, le Messie d'Israël comme nous avons pu le voir juste avant dans l'évangile de Saint Matthieu. Il l’annonce clairement dès le début de son récit avec cette toute première phrase « Commencement de la Bonne nouvelle de Jésus Christ, Fils de Dieu ».

Nous pouvons observer que l'Évangile de Marc est organisé en deux parties :

La première qui commence directement par la vie publique de Jésus et son baptême donné par Jean le Baptiste dans le Jourdain. Marc ne parle donc pas de la naissance du Christ, ni même de son enfance, il relate principalement es miracles, des guérisons, de l’autorité du Christ sur les démons, il met en évidence la toute-puissance du Christ et veut montrer qu’il est bel et bien le fils de Dieu ! N’oublions pas que Saint Marc a écrit son Évangile à Rome, son message s’adressait donc plus aux Chrétiens de Rome qui étaient soumis aux persécutions de Néron, l’empereur romain de l’époque contrairement à Matthieu qui lui s’adressait aux Juifs devenus Chrétiens.

La deuxième partie traite de la passion du Christ, il veut nous montrer la vraie nature de jésus, qu’il est le fils de Dieu et qu’il doit beaucoup souffrir pour sauver la multitude, qu’il nous aime tellement, qu’il va donner sa vie pour nous ! Marc invite ses lecteurs à ne pas rester les yeux levés vers le ciel à attendre le retour du Christ, mais à le suivre tous les jours, à porter leur croix comme lui l’a porté, c’est une invitation missionnaire et nous devons annoncer la bonne nouvelle !

Que la paix du seigneur soit avec vous.