Logo Verite Catholique

Évangile de Jésus-Christ selon selon Saint Luc

Saint Luc
Pour commencer, un peu d’histoire : L'Évangile selon Saint Luc a été écrit aux alentours des années 80 après Jésus Christ et était largement destiné aux grecs de Syrie qui étaient des païens convertis. Il suit la trame de l'Évangile de Marc auquel il ajoute des compléments. Il y a également beaucoup de points communs entre le récit de Matthieu et de Luc qui n’apparaissent pas dans celui de Marc, ce qui laisse à penser qu’ils ont eu, en plus de Marc, une autre source d’inspiration commune.
Selon le tétramorphe, Saint Luc est symbolisé par un Taureau.
Concernant l'auteur : Saint Luc était médecin, il appartenait au monde hellénistique il était le seul non Juif des quatre évangélistes. C’était un homme cultivé et lettré ayant un style particulier. Il était un compagnon de Saint Paul et a vécu Antioche (actuelle Turquie). Il est l’auteur de cet évangile mais aussi du livre des Actes des Apôtres qui prend la forme d’une suite au récit des quatre Évangiles en racontant la naissance de l’Eglise du Christ et les voyages de Saint Paul parmi cette communauté naissante. Luc ayant été son compagnon de voyage, il relate très bien ces évènements au point qu’il se permet même parfois de dire « nous » dans le récit. En comptant ces deux récits, Luc est l’auteur, après Paul, ayant contribué le plus à la rédaction du Nouveau Testament !

Concernant l’œuvre : Cet Évangile est le plus long des quatre, bien qu’il soit principalement destiné aux grecs de Syrie, nous pouvons tout de suite souligner l’universalité de son message, la bonne nouvelle adressée au monde entier, à tous les peuples ! Il l’adresse à « Théophile », qui veut dire « ami de Dieu ». Saint Luc est celui qui raconte le plus la vie du Christ, de sa naissance à son agonie, en passant par son enfance, sa vie publique… Il va même jusqu’à retracer la lignée dont est descendant le Christ en commençant par Joseph et allant jusqu’à Adam pour souligner qu’il est bien fils de Dieu, de la lignée de David et donc de filiation Royale !

L’Esprit Saint est au cœur de l’œuvre de Luc, l’ensemble du récit est marqué de la présence de L’Esprit Saint et ce dès les premiers chapitres, la tonalité est donnée ! En effet, il commence directement par l’ange du Seigneur qui vient annoncer la naissance de Jean le Baptiste à Zacharie et Élisabeth alors qu’ils étaient vieux et Élisabeth stérile ! Il enchaîne ensuite directement sur l’ange du Seigneur qui apparaît ensuite à Marie pour lui annoncer la naissance du Christ alors qu’elle n’avait pas encore de Mari ! L’Esprit Saint est donc à l’œuvre en réalisant des choses impossibles, mais rien n’est impossible à Dieu comme le souligne Luc dans le texte.

Tout le reste de l’Évangile continuera sur la même lancée en mettant en évidence l’Esprit Saint à l’œuvre à travers les paroles et les actes du Christ. Cette œuvre est parfaite pour qui veut connaître ce que signifie vivre selon l'Esprit dont la prière est partie prenante, c’est pourquoi Saint Luc est celui qui a le plus décrit Jésus dans la prière, nous retrouvons cela également dans les Actes des apôtres où nous retrouvons l’Eglise naissance sans cesse en prière.

Luc prend soin de souligner la bonté et la miséricorde du Christ en relatant des évènements que l’on ne trouve que dans son Évangile comme le bon Samaritain, le fils prodigue, Jésus et Zachée, le bon larron…

Pour finir, nous pouvons souligner qu’au fil des siècles et ce jusqu’à nos jours, la Tradition a témoigné un amour particulier envers cet évangile. Effectivement, la majorité des prières et hymnes chrétiens sont directement issus de l'Évangile de Saint Luc :
– les paroles de l’ange à Marie sont devenues l’Ave Maria,
– la réponse de Marie : le Magnificat,
– le cantique de Zacharie (père de Jean Baptiste), le Benedictus,
– le chant des anges à la naissance de Jésus : Gloria in excelsis,
– et le cantique du vieux Syméon lors de la présentation de Jésus au Temple est devenu le Nunc Dimittis.

Que la paix du seigneur soit avec vous.