Logo Verite Catholique

Décret sur les Eglises Orientales Catholiques (Orientalum Ecclesiarum)

Voila l’un des autres points de Vatican II décrié par ses détracteurs.
Lire le document dans son intégralité : Orientalum Ecclesiarum

Le décret sur les Eglises Orientales appelées Eglises orthodoxes, là encore la Sainte Eglise Apostolique Romaine met en œuvre un rapprochement, mais là c’est différent, elle entame ce rapprochement avec l’Eglise Orthodoxe, ce n’est pas n’importe qu’elle Eglise, elle est aussi vieille que la notre car à la base nous ne formions qu’une seule et même Eglise.

Pape Catholique et Orthodoxe
Le Pape François et le Patriarche Orthodoxe

Cette rupture a été impulsée par l’empereur Justinien (Empereur Byzantin 527-565), effectivement en ces temps là, l’empire Chrétien était divisé en deux parties, l’Empire Romain (Eglise Occidentale) et l’Empire Byzantin (Eglise Orientale).

La grande rupture entre les deux Eglises intervient en 1054 lorsque le cardinal Humbert de Moyenmoutier (Cardinal Romain) excommuniant le patriarche Michel Ier Cérulaire (Patriarche Oriental).

Depuis ces temps très éloignés la rupture a perdurée jusqu’à nos jours, cette division n’a que trop durer et dans ces temps où l’unification devient primordial, L’Eglise Romaine fait un pas vers sa sœur Orientale en vue d’une unification définitive.
Bien sur tout ne se fera pas en un jour, il y a un énorme travail à faire et beaucoup de temps perdu à rattraper, mais la bonne volonté est là des deux cotés, c’est un point positif et c’est bien ça qu’il faut retenir.

Ce qui vient ternir ce joli tableau, cet élan d’amour et de réunification, ce sont comme d’habitude les personnes qui vivent dans le passé, les personnes qui ne sont pas capable de pardonner comme Dieu le fait si bien, les personnes qui veulent continuer dans les divisions et guerres humaines pour l’orgueil, se disant supérieures aux autres, mais nous sommes bel et bien tous pareils, tous fils de Dieu et il désire que nous soyons tous unis sous son Eglise Sainte et Apostolique Romaine.

Ces personnes là essaient là aussi de trouver des arguments pour discréditer…
Effectivement, ils avancent que sur le point 27 il est dit ceci : « Les principes rappelés restant posés, on peut conférer aux Orientaux, qui en toute bonne foi sont séparés de l’Église catholique, les sacrements de pénitence, de l’Eucharistie et de l’onction des malades, s’ils les demandent d’eux-mêmes et sont bien disposés »
Ces détracteurs crient au scandale, ils disent que c’est inacceptable et que les hérétiques, comme ils disent si bien, ne peuvent recevoir les sacrements…

Ils oublient que là nous parlons de frères orientaux, nous ne parlons pas là des protestants par exemple, ni même d’une autre religion, ils sont très semblables à nous, peut de choses dans nos cultes diffèrent, il suffit donc de pas grand-chose pour ne faire plus qu’un en Christ.
Le point 26 le dit très bien en disant que « ni l’unité de l’Église n’est lésée, ni n’existent des dangers à éviter, mais où la nécessité du salut et le bien spirituel des âmes constituent un besoin sérieux. C’est pourquoi l’Église catholique, en raison des circonstances de temps, de lieux et de personnes, a souvent adopté et adopte une façon d’agir moins rigoureuse, offrant à tous les moyens de salut et le témoignage de la charité entre chrétiens, par la participation aux sacrements et aux autres célébrations et choses sacrées. En considération de cela, pour que par une sentence trop sévère nous ne soyons pas un obstacle pour ceux qui reçoivent le salut, et afin de promouvoir de plus en plus l’union avec les Églises orientales séparées de nous »
Il est indiqué aussi en fin du point 27 « de plus, il est permis également aux catholiques de demander ces mêmes sacrements aux ministres non catholiques dans l’Église desquels les sacrements sont valides, chaque fois que la nécessité ou une véritable utilité spirituelle le demandent et qu’il est physiquement ou moralement impossible de s’adresser au prêtre catholique »

Nous voyons là clairement qu’il n’y a aucun scandale et que tout est superbement bien expliqué, avec amour et désir d’unification sincère.

Les détracteurs avancent une seconde chose, dans le point 30 il est dit : « Qu’ils prient également pour qu’à tant de chrétiens de chacune des Églises qui professent courageusement le nom du Christ et sont pour cela dans l’épreuve et la souffrance, le Saint-Esprit accorde la plénitude de son réconfort et de son soulagement. »
Ils disent là que le Saint Esprit n’accorde pas la plénitude de son réconfort à une secte…

Comme nous l’avons vu précédemment, nous ne parlons là aucunement d’une secte, ce sont des frères, pour bien comprendre il faut lire le point 30 depuis le début, il est bien dit que toutes ces dispositions sont prises en raisons des circonstances présentes (la division), jusqu'à que les deux Eglises soient enfin réunis dans la Sainte Eglise Apostolique Romaine.
Comme nous l’expliquions plus haut, ce rapprochement va prendre du temps et durant ce temps des dispositions doivent être prises pour ne rejeter personne.

La suite nous invite tous, Romains et Orientaux, à prier la très Sainte Vierge Marie pour notre unification et que pour chaque Chrétien professant courageusement le nom du Christ et qui serait dans la souffrance, lui soit accordé la plénitude de son réconfort, c’est donc une prière que nous faisons, seul Dieu jugera du reste…

Nous voyons encore une fois, que certaines personnes sont là pour nous égarer et pour entretenir chacune des divisions, ces personnes là nous font perdre un temps précieux, tout cela a bien que trop durer, nos bergers ont entamé le rapprochement c’est maintenant à nous de faire le reste…

Etude des documents Vatican II décriés

Emblem Holy See
Décret sur l’Œcuménisme
Emblem Holy See
Constitution Dogmatique de l'Eglise
Emblem Holy See
Déclaration sur la liberté religieuse
Emblem Holy See
Déclaration sur les autres Religions
Emblem Holy See
Constitution Pastorale
Emblem Holy See
Constitution sur la Sainte Liturgie
Emblem Holy See
Décret sur l'activité missionnaire
Emblem Holy See
Décret sur les Eglises Orientales