Logo Verite Catholique

Déclaration sur les religions non Chrétiennes (Nostra Aetate)

Voila l’un des points de Vatican II que ses détracteurs aiment utiliser à outrance..
Lire le document dans son intégralité : Nostra Aetate

Cette déclaration, contrairement à ce que les non conciliaires laissent entendre, explique que dans les autres religions les fidèles ont une croyance en un Dieu et non que leur religion est bonne, ils sont monothéistes, comme nous et ce concile entend par là qu’il ne faut plus beaucoup pour les ramener à Dieu, le Christ, dans l’Eglise, en les évangélisant… Ce n’est pas plus compliqué que ça !

Tolérance des Religions
La question des autres religions

Les détracteurs utilisent le point n°2 : « Dans le bouddhisme, selon ses formes variées, l’insuffisance radicale de ce monde changeant est reconnue et on enseigne une voie par laquelle les hommes, avec un cœur dévot et confiant, pourront acquérir l’état de libération parfaite, soit atteindre l’illumination suprême par leurs propres efforts ou par un secours venu d’en haut. »
Ils avancent que l’Eglise affirme par cette phrase que le bouddhisme enseigne une voie par laquelle les hommes atteignent l’illumination suprême… Encore une fois ils font dire au texte ce qu’il ne dit pas.

Dans ce point n°2, il est question de définir les autres religions non chrétiennes (hors religion juive et musulmane), on nous y explique que de tous temps et dans les différents peuples il a toujours été question de Dieu(x), de divinités, de croyances et que par là chaque homme sur cette terre ou presque croit en quelque chose, en un Dieu, c’est pourquoi l’évangélisation serait facilitée, qu’elle serait une réponse pour tous ces peuples, ce serait leur apporter la vérité comme nous invite à le faire le Christ.

Concernant le Bouddhisme, c’est exactement la même chose, il est dit que dans cette pratique il est enseigné un voie pour atteindre l’illumination mais il n’est jamais dit que cette pratique est bonne, il y est tout simplement dit qu’ils ont des croyances et que nous devons leur apprendre la vérité, la pratique véritable, la seule qui apporte le salut car il n’est aucunement remis en question ici le point que nous connaissons tous, hors de l’Eglise Apostolique et Romaine point de salut.

Les détracteurs utilisent également le point n°3 : « L’Église regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu unique, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers… Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne. »
Ils avancent donc qu’ici l’Eglise dit que les musulmans adorent le même Dieu que nous, ce n’est pas ça du tout, il est dit dans ce point là que les musulmans adorent un Dieu unique, tout comme nous, qu’ils sont donc monothéistes et que par là, nous pouvons les évangéliser plus facilement que d’autres. Effectivement, n’est-il pas plus facile d’évangéliser un croyant qu’un athée ? Et encore plus un juif ou un musulman qu’un Bouddhiste ? Bien sur que oui, mais certains récalcitrants menés par le Démon ont mis des bâtons dans les roues de cette bonne œuvre, car au final il n’y a bien que le Démon que cette œuvre dérange…

Etude des documents Vatican II décriés

Emblem Holy See
Décret sur l’Œcuménisme
Emblem Holy See
Constitution Dogmatique de l'Eglise
Emblem Holy See
Déclaration sur la liberté religieuse
Emblem Holy See
Déclaration sur les autres Religions
Emblem Holy See
Constitution Pastorale
Emblem Holy See
Constitution sur la Sainte Liturgie
Emblem Holy See
Décret sur l'activité missionnaire
Emblem Holy See
Décret sur les Eglises Orientales