Logo Verite Catholique

La messe dite Traditionnelle ou Tridentine Saint Pie V c’est quoi ?

Tout d’abord elle est appelée messe Traditionnelle car depuis Vatican II la liturgie, donc la messe, a été modifiée. Lorsque vous allez à l’Eglise le Dimanche, la messe qui est dite est, pour la plupart des Eglises, la messe instaurée en 1969 après le concile Vatican II par le Pape Saint Paul VI, on appelle cette dernière la nouvelle messe ou la messe Saint Paul VI.

Ce changement a été voulu lors du concile Vatican II pour relancer l’Eglise qui était en perte de vitesse dans le monde, car effectivement les Eglises se vidaient inexorablement… Cela part donc d’une bonne intention mais cela a-t-il été fait trop brutalement ? Trop rapidement ? Dans l’urgence suite aux apparitions de Fatima où la Sainte Vierge mettait clairement en garde l’Eglise contre la perte de la foi des hommes ? Tout ce que l’on sait, c’est que ces changements ont crée des problèmes au sein même de l’Eglise et ont été le point de départ de querelles, de dissidence, tout comme l’a annoncé le Pape Saint Paul VI à la fin du concile : « la fumée de satan est entrée dans l’Eglise »…

le Pape Paul VI
Le Pape Saint Paul VI qui a mené le concile Vatican II à son terme

Effectivement, depuis ce changement, nous avons pu observer certaines choses, certains nostalgiques ont voulu tout simplement conserver ce rituel, plus long, plus profond, célébré en latin avec chants grégoriens, ce qui était important pour leur foi et cela a été permis, d’autres par contre, plus radicaux, se sont montés contre l’Eglise pour rejeter cette nouvelle messe et le concile tout entier, ils ont rejeté tout changement en accusant l’Eglise d’apostasie, de modernisme, ils sont entrés dans la défiance de l’autorité du Pape et de l’Eglise toute entière puisque ce concile était l’œuvre de toute l’Eglise…

Nous voyons bien, tout comme l’annonçait Saint Paul VI, la fumée de satan est bel et bien entrée dans l’Eglise, l’orgueil humain menée par le démon était bien là pour diviser et donc mieux régner ! Et comme toute querelle humaine, lorsqu’on creuse bien, il n’y avait aucune raison d’en arriver là, surtout qu’au final, il ne s'agit pas de deux rites différents, mais de deux formes distinctes d'une même famille rituelle mais les dissidents avancent qu’elle est le fruit d’une influence moderniste, d’une influence protestante mais aussi d’un complot franc-maçon qui aurait pris le pouvoir de l’Eglise… Rien que ça… En plus de ces accusations confuses et contradictoires, ils avancent que Paul VI parlait des francs-maçons lorsqu’il parlait de la fumée de Satan… Ce qui est encore plus contradictoire, comme s’il allait se dénoncer lui-même et son concile surtout que la nouvelle messe porte son nom…

Le ridicule n’arrêtant pas les dissidents, ils ont revendiqué le fait de devoir absolument revenir à l’ancienne messe en se vantant de détenir la vérité et en disant être le bien et les autres le mal… Ils sont allés jusqu’à se séparer de l’Eglise et appellent maintenant l’ancienne messe la messe traditionnelle en faisant croire qu’ils en détiennent l’exclusivité et en se positionnant en sauveurs de l’Eglise mais contrairement à ce qu’ils disent, il y a de nombreux endroits où l’ancienne messe continue d’être célébrée…

Au final, cette histoire est allée beaucoup trop loin et une véritable division s’est installée au sein de l’Eglise de notre Seigneur car en plus de rejeter la nouvelle messe, les dissidents rejettent totalement le concile Vatican II sur un argumentaire très limité à l’image des arguments donnés contre la messe et portant seulement sur quelques lignes des textes du concile…

Il faut surtout dire que le rite n’a jamais cessé d’évoluer depuis des siècles contrairement à ce que disent les détracteurs, de plus la réforme liturgique de Vatican II est totalement dans la continuité des autres conciles, de plus elle n'est pas encore complètement achevée donc les choses continuent d’évoluer, qui sait une messe mettant d’accord tout le monde apparaîtra peut-être bientôt…

Malheureusement, pour le moment ce n’est pas le cas et les dissidents se radicalisent de plus en plus, pour la petite histoire, ces dissidents intégristes ont appelé leur « eglise » la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X ou Fsspx, crée au départ par Monseigneur Lefebvre qui malgré tout demandait de rester fidèle à l’Eglise et de prier pour elle mais nous allons voir que ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui…

Effectivement, depuis la mort de Monseigneur Lefebvre en 1991 soit trois ans après avoir désobéi au Vatican et qu’il ait été excommunié, beaucoup de choses ont changées au sein de la Fsspx, ils se sont de plus en plus radicalisés, ils se sont mis à critiquer de plus en plus le Vatican et tous les papes depuis le concile Vatican II en disant qu’ils sont défaillants, hérétiques, au service des francs-maçons, nous sommes à la limite du sédévacantisme, mais certains d’entre eux en parle déjà…

Vous l’aurez compris, comme toute division menée par l’orgueil de l’homme, cela tourne au vinaigre, la Fsspx est devenu un navire à la dérive, certains ont encore l’esprit du départ mais ils sont devenus minoritaires, ils essaient d’œuvrer pour un rapprochement définitif avec le Vatican mais les extrémistes ne veulent pas de se rapprochement et crient à la traitrise. Depuis, les paroles positives envers l’Eglise de Monseigneur Lefebvre sont oubliées et sont remplacées par des paroles de haine et veulent retourner au temps des apôtres un peu à la façon des islamistes qui veulent retourner au temps de leur prophète...

C’est pour cela qu’ils aiment utiliser la messe traditionelle et dire qu’elle est authentique, seule vraie messe de toujours, celle du temps des apôtres mais nous allons voir que ce n’est pas tout à fait ça.

Effectivement, la messe Tridentine ou dite de Saint Pie V, a été instaurée après le concile de trente terminé en 1563 par le Pape Saint Pie V qui l’a imposée officiellement en 1570 après la promulgation d’une bulle pontificale nommée Quo Prium. Ce texte avait pour objet la publication d’un missel de référence définissant la liturgie et le déroulement de la messe pour toute l’Eglise Latine.

Le concile de Trente
Le concile de Trente, bien petit comparé aux 2500 prêtres ayant participé à Vatican II

Le pape Saint Pie V voulait normaliser la messe dans toute l’Eglise Catholique, car de son temps nous pouvions observer une grande diversité de rites dans l’Eglise et c’est justement ce que voulais rétablir le concile Vatican II en donnant plus de libertés, ce qui veut dire par là que ce serait donc la nouvelle messe la plus proche de la tradition de toujours, drôle non ?

La vérité c’est que le Pape Saint Pie V voulait unifier la liturgie surtout pour combattre certaines dérives qu’il considérait comme des errements issus de la réforme protestante lancée par le très connu Martin Luther qui était alors encore moine catholique.

Pour le rite Tridentin, le pape Saint Pie V voulait un retour de la liturgie à une forme en accord avec les sources et missels qui ont connu leur apogée à l’époque de Grégoire VII(1073-1085). Il voulait garder le summum de la liturgie dans les réformes papales de Grégoire VII (1073-1085) à Innocent III (1198-1216). Donc il a uniformisé selon ce qui se passait en l’an 1000, ce qui était bien loin de ce qui se faisait du temps des apôtres depuis lequel bien des choses avaient déjà évoluées, ajoutées et retirées…

Depuis Saint Pie V de nouvelles éditions du missel ont été publiées régulièrement, des changements ont également été apportés à ce rite Tridentin, dont le premier changement a été opéré à peine 34 ans après son instauration, soit en 1604 sous Clément VII.

D’autres modifications ont été apportées par la suite, comme en 1634 par Urbain VIII, une autre par Saint Pie X, aussi par Pie XII en 1947 qui entama ensuite une révision plus profonde du missel en 1955. Les évolutions ont été mineures des fois et parfois plus importantes.

Pour conclure, la messe a évoluée depuis toujours, un peu plus radicalement depuis Vatican II et certains ont pus se sentir lésés mais elle a été aussi été imposé avec des changements radicaux sous Saint Pie V pour la messe Tridentine donc certains n’ont pas appréciés aussi à l’époque mais la différence c’est qu’a l’époque il y avait plus de respect pour l’Eglise et le Pape, ce qui n’est malheureusement plus le cas de nos jours dans notre société qui ne respecte plus rien !

Rappelons tout de même que la nouvelle messe à été imposée dans les diocèses de part le monde mais le rite Tridentin n’a pas été interdit pour autant, il est toujours célébré à certains endroits tout comme Saint Pie V l’avait fait à son époque lors de l’instauration du rite Tridentin, il l’avait imposé partout dans le monde sauf aux endroits où un autre rite avait été célébré depuis plus de deux cent ans c’est pourquoi par exemple le rite mozarabe, le rite ambrosien, le rite de Braga, ont pus perdurés tout comme les rites de plusieurs instituts religieux de part le monde preuve là encore qu’elle n’est pas la seule et unique messe de l’Eglise depuis toujours.

De plus le Pape Benoit XVI a fait un grand geste pour calmer les esprits et a même élargi la chose avec Sacramentum Caritatis et le Motu Proprio Summorum Poontificum, textes réhabilitant la messe traditionnelle plus largement et la levée des excommunications qui avaient été prise à l’égard de certains prêtres dissidents mais les extrémistes ne décolèrent pas et continuent honteusement de propager des calomnies pour faire plus d’adeptes à leur idéologie malsaine.

Nous voyons donc par là que les dissidents mentent une fois de plus lorsqu’ils disent que le Vatican est le méchant qui interdit.

Messe Saint Pie V
La messe Tridentine dite Traditionnelle

Le problème c’est que maintenant, l’ancienne messe est devenue synonyme de messe des traditionnalistes intégristes fondamentalistes et elle fait peur, certains n’osent pas chercher un lieu où elle est célébrée pensant tomber sur la Fsspx…

Malgré tout, la messe traditionnelle n’est pas mauvaise en soi et vous pouvez y assister mais il faut bien sur faire attention où vous mettez les pieds car la Fsspx ce n’est pas l’Eglise ! De plus là bas les discours sont très loin des discours habituels de l’Eglise qui parlent de l’évangile, de la parole de Dieu qui est amour, effectivement leur homélies sont bien évidemment tournées vers la persécution dont la Fsspx serait victime, la guerre contre le méchant Vatican et les méchants Papes depuis Vatican II...

Que la paix du seigneur soit avec vous.